Mille Gejl, le chaînon manquant ? | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Mille Gejl, le chaînon manquant ?

En quête d’une attaquante depuis de nombreuses semaines, le MHSC a misé sur la Danoise de 24 ans pour relancer son secteur offensif. Rencontre avant la réceoption de Bordeaux, ce samedi à Grammont (14h30)

Même si on fait dire ce que l’on veut aux chiffres, il y en a certains qui ne mentent pas. Si la victoire à Reims (3-0) il y a 3 semaines a quelque peu atténué le déficit, n’avoir marqué que 19 buts en 15 matchs de championnat est assurément trop peu pour un candidat aux playoffs de D1 Arkema. Yannick Chandioux et ses joueuses le savent bien. Dans ce contexte, la recrue du mercato hivernal, Mille Gejl se sait très attendue, mais elle refuse d’endosser le statut de sauveuse : « Je ne peux pas parler de pression à ce niveau-là, assure-t-elle. Je peux juste promettre que je vais donner le maximum pour l’équipe. »
A sa décharge, Mille Gejl (prononcez ‘‘gAyel’’) n’est pas une numéro 9 à proprement parler : « Je suis une joueuse offensive, plutôt créative, qui aime délivrer des passes décisives ou de bonnes passes pour mettre mes équipières dans les meilleures conditions, explique la néo-Montpelliéraine. J’aime prendre des risques dans les zones offensives pour créer des décalages et pourquoi pas marquer des buts. Je ne suis pas la joueuse la plus rapide, mais quand je suis en confiance, j’aime dribbler et j’espère que je gagnerai cette confiance ici. » Ajoutez-y une bonne frappe de balle et un bon sens du placement et vous comprendrez que sa polyvalence peut être un atout pour sa nouvelle équipe, y compris pour finir les actions.

Je suis une joueuse offensive, plutôt créative, qui aime délivrer des passes décisives ou de bonnes passes pour mettre mes équipières dans les meilleures conditions

Hasard du destin, Mille Gejl a choisi le n°29, laissé libre depuis le départ de Clarisse Le Bihan, dont la faculté de pouvoir jouer à tous les postes offensifs était aussi la marque de fabrique. Un hasard numérique donc puisqu’elle aurait préféré porter le n°22 (son fétiche en club) ou le 21 (qu’elle porte toujours en sélection). mais une polyvalence que cette petite dernière de 3 sœurs, s’est construit au fil des années.
Née à Grindsted, Mille a grandi dans cette ville de 10 000 habitants, à 2h30 de voiture à l’Ouest de Copenhague. C’est, pas loin de là, au sein du club de Varde IF, qu’elle a débuté le foot. Là encore, ce n’est sans doute qu’une coïncidence, mais pouvait-il en être autrement pour une fille d’un père employé dans une banque, et dont la mère travaille dans une société qui améliore et gère l’entretien des…. pelouses ! « Je ne sais pas si cela a un lien, sourit Mille. J’ai commencé à jouer quand j’avais 6 ans ; d’abord avec les garçons puisque nous n’avions pas d’équipe féminine et ensuite avec les filles. »

J'aime tout le temps faire quelque chose, sauf être calme

Personne débordante d’énergie qui « aime tout le temps faire quelque chose, sauf être calme » et qui pratique, en plus du foot, le golf, le tennis ou le paddle, Mille Gejl venait de trouver sa vocation avec le ballon rond. Lancée en D1 à l’âge de 16 ans sous le maillot de Kolding, elle y débute sa carrière sénior avant de rejoindre le prestigieux club de Brönby, 3 ans plus tard : « Kolding n’était pas loin de la maison familiale, alors je faisais les aller-retours pour rentrer chez moi tous les jours, se souvient-elle. Quand j’ai signé à Brönby en revanche, j’ai quitté la maison pour m’installer là-bas. Les six premiers mois ont été difficiles, mais ensuite, mon petit ami m’a rejoint et nous avons déménagé ensemble. Mes parents venaient aussi régulièrement le week-end pour me voir. »

A Brönby, Mille Gejl est le plus souvent alignée en n°10 ou dans une position d’ailière qui rentre vers l’intérieur pour délivrer des passes décisives ou finir les actions. Là-bas, elle empile les buts (24 en 52 matchs) et commence à remplir son armoire à trophées : « Nous avons une très bonne équipe, notamment la première année où nous avons été sacrées championnes du Danemark. En même temps, nous avions à peu près neuf joueuses de la sélection nationale dans l’équipe, se souvient la néo-Montpelliéraine. C’était, à mon sens, la meilleure saison de ma carrière jusqu’ici. »
En 2021, après 3 ans à Brönby, direction Häcken, en Suède où elle dispute également la Ligue des Championnes, comme dans son club précédent : « Je voulais découvrir un autre pays que le Danemark mais qui ne soit pas trop loin, non plus de ma famille. En cela, la Suède était le choix idéal, explique Mille. Cela m’a aussi permis de signer mon premier contrat professionnel car, au Danemark, je travaillais à la boutique du club pour gagner ma vie. En arrivant en Suède, c’était la première fois que je me consacrais uniquement au football. »

Le MHSC était déjà intéressé par ma venue il y a 2 ans. J’avais déjà le sentiment à l’époque que le club voulait vraiment que je vienne et j’étais aussi curieuse de savoir ce que nous pourrions faire ensemble

Une franche réussite là aussi avec 18 mois aboutis, de nombreux buts inscrits et de passes décisives délivrées : « C’était une expérience très enrichissante, dans une très grosse équipe où nous étions l’égal des garçons, notamment au niveau des conditions d’entraînement, raconte-t-elle. On partageait beaucoup de temps avec l’équipe masculine, que ce soit pour déjeuner le matin ou le midi. Tout était très professionnel. J’ai beaucoup aimé la ville aussi. »
Et puis, vint l’heure du grand saut. C’était il y a un an avec sa signature dans la prestigieuse ligue américaine, au sein du club des North Carolina Courage : « Je n’étais jamais partie aussi loin de ma famille mais une de mes amies proches évoluait déjà là-bas, donc je me suis dit que, comme je n’y allais pas seule et vu que je n’aime pas la solitude, c’était le moment ou jamais pour franchir le pas, alors j’ai foncé », raconte Mille. « C’était une très belle expérience sur le terrain comme en dehors. Nous avions une très belle équipe, la compétition était très difficile et tu devais vraiment t’entraîner dur pour espérer grappiller du temps de jeu chaque week-end. » Une année enrichissante entrecoupée d’une Coupe du Monde disputée en Australie avec la sélection danoise. « Je n’ai pas forcément joué autant de matchs que ce que je l’espérais aux USA mais, en plus de la Coupe du Monde, j’ai été victime d’une entorse à la cheville qui m’a tenue éloignée des terrains quelques temps. »

le MHSC a pour objectif de décrocher une qualification pour la prochaine Ligue des championnes et c’est aussi mon objectif de disputer à nouveau cette compétition

En manque de temps de jeu depuis le retour du Mondial, Mille Gejl a donc accepté de relever le challenge montpelliérain cet hiver : « Le club était déjà intéressé par ma venue il y a 2 ans, lorsque je jouais en Suède, raconte l’internationale danoise. J’avais déjà le sentiment à l’époque que le MHSC voulait vraiment que je vienne et j’étais aussi curieuse de savoir ce que nous pourrions faire ensemble. » Le discours de sa compatriote Luna Gevitz, équipière en sélection comme lors de leur aventure commune à Häcken a fait le reste : « Même si je préfère toujours juger des choses par moi-même, Luna m’a donné quelques bons échos de ce club et je suis vraiment contente d’être là, sourit Mille. Je sais que le MHSC a pour objectif de décrocher une qualification pour la prochaine Ligue des championnes et c’est aussi mon objectif de disputer à nouveau cette compétition. »

Déjà fan de son nouveau cadre de vie – « J’aime beaucoup la ville et notamment les bâtiments assez anciens. Je trouve que ça donne un charme particulier » – la nouvelle n°29 montpelliéraine estime aussi avoir été très bien accueillie par sa nouvelle équipe : « Tout le monde est très sympa avec moi et essaie de m’aider. C’est forcément difficile quand tu ne maîtrises pas encore la langue comme c’est mon cas mais j’espère progresser dans ce domaine assez rapidement. Quoi qu’il en soit, mes coéquipières font tout pour me mettre à l’aise. » 

J’ai vraiment hâte d’être sur le terrain avec ma nouvelle équipe

Handicapée par une entorse à la cheville depuis son arrivée, Mille Gejl met les bouchées doubles aux entraînements pour pouvoir disputer ses premières minutes en match officiel avec le MHSC ce samedi (14h30 à Grammont) contre Bordeaux : « J’ai vraiment hâte d’être sur le terrain avec ma nouvelle équipe, explique celle qui espère « performer au maximum en club pour aider (son) équipe » et s’installer durablement dans le onze de départ de sa sélection : « Je vais faire le maximum pour le club, essayer d’être la plus performante possible pour aider l’équipe », explique Mille, qui a joué 2 matchs lors de la dernière Coupe du Monde et a également participé au dernier Euro. « D’autre part, même si je suis régulièrement appelée en équipe nationale, j’estime que je dois gagner en régularité pour y avoir plus de temps de jeu », ajoute-t-elle avant de conclure : « Je suis consciente que cela passera avant tout par de bonnes performances en club. J’espère vraiment que nous nous qualifierons pour la prochaine Ligue des Championnes ».
Mille Gejl sera-t-elle le chaînon manquant qui permettra au MHSC de franchir un cap cette saison ? L’avenir le dira… Mais quoi de mieux qu’une Viking pour mener l’attaque vers la conquête du Graal européen ?  

Crédit photos : MHSC & Panoramic

A lire également

12avr2024

Féminines

Venez soutenir les Féminines du MHSC pour leur dernier match à domicile de la saison. Attention ! si l'horaire est inhabituel (mercredi 24 avril à 18h30), ne ratez  pas cet ultime rendez-vous de la saison à la maison. réservez vos places
Lire la suite

01avr2024

Équipe pro

Le vendredi 26 avril à 21h, le MHSC recevra le FC Nantes dans une rencontre décisive ! à cette occasion nous mettons en place une offre flash avec le stade à 5€ jusqu'au 14/04 inclus ! La billetterie pour cette rencontre est ouverte.
Lire la suite

26mar2024

Féminines

Votre prochain rendez-vous pour encourager nos féminines c'est le samedi 13 avril à 14h avec la réception du Losc à Grammont. réservez vos places dès à présent. Toutes les infos billetterie sont iciLa billetterie pour cette rencontre est ouverte
Lire la suite