Maëlle Lakrar : « Je n’ai pas terminé ce que j’avais à faire ici » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Maëlle Lakrar : « Je n’ai pas terminé ce que j’avais à faire ici »

Après avoir récemment prolongé son contrat avec le MHSC, la jeune défenseuse montpelliéraine (22 ans) évoque sa volonté de s’inscrire sur la durée avec le club héraultais et les échéances à venir. La première sera dès ce samedi à Grammont en championnat contre reims (13h45)

SA PROLONGATION DE CONTRAT

« Cela fait plusieurs années que je suis ici. Le  MHSC est un bon club où le coach et le Président me font confiance. J’ai mis du temps à prendre ma décision définitive, parce que c’est toujours une étape importante dans la carrière d’une joueuse, mais je souhaitais aussi arrêter ma décision afin de me concentrer à fond sur la compétition. J’ai beaucoup réfléchi et je suis convaincue d’avoir pris la bonne décision en prolongeant mon engagement au MHSC. Je souhaitais avoir du temps de jeu pour poursuivre ma progression et je sais qu’à Montpellier, je peux le faire dans de bonnes conditions. En outre, je pense que je n’ai pas terminé ce que j’avais à faire ici. Je veux jouer la Ligue des Champions avec le MHSC et je ne souhaitais pas partir sans avoir atteint cet objectif. J’ai aussi senti une réelle volonté de la part du Président Laurent Nicollin de me conserver. Il a été patient et je l’en remercie. Je suis arrivée ici en provenance de l’OM à l’âge de 18 ans, mais je me suis vite attachée au MHSC. C’est un club familial avec beaucoup de convivialité et qui me tient vraiment à cœur aujourd’hui. »

SA PROGRESSION DEPUIS SON ARRIVÉE AU CLUB DURANT L’ÉTÉ 2018

« Je pense avoir progressé sur pas mal de points, que ce soit techniquement, tactiquement aussi puisque j’ai évolué dans plusieurs systèmes, que ce soit dans l’axe ou sur le côté ; dans une défense à 3 ou à 4 et même en position de n°6. Le fait de jouer à plusieurs postes, m’a, à mon sens, permis de progresser plus vite. Sur un plan plus personnel, j’étais d’un naturel assez timide et réservé à mon arrivée. Je me sens plus sereine et plus à l’aise pour parler à mes coéquipières pendant les matchs, ce qui est très important quand on est défenseuse. Globalement, je pense avoir un rôle plus important aujourd’hui au sein de l’équipe et avoir plus de responsabilités, notamment sous l’impulsion du coach qui a accepté de m’en donner. Je dois aussi reconnaître qu’à mon arrivée, j’étais parfois nonchalante. Je jouais sur mes acquis et j’estime avoir progressé dans ce domaine-là. J’ai aussi appris à plus aller au duel, ce qui n’était pas mon point fort au départ. D’autre part, même si la polyvalence ne me gêne pas et qu’elle m’a même apportée un plus sur certains aspects, c’est bien de pouvoir se stabiliser à un poste comme c’est le cas pour moi depuis une saison et demie en évoluant dans l’axe de la défense. C’est là où je me sens le plus à l’aise. Après, je ne perds pas de vue que j’ai encore une grosse marge de progression et que je dois encore progresser dans de nombreux domaines pour arriver au top niveau, être un leader, guider les autres et aider le plus possible mes coéquipières. »

SA SAISON PERSONNELLE ET CELLE DE L’ÉQUIPE

« Collectivement, nous avons fait un bon début de championnat, même si nous avons perdu des points préjudiciables face à des concurrents directs. J’espère que ces points-là, nous les prendrons sur la phase retour. Au-delà de ces confrontations directes, il faudra veiller à ne pas perdre de points contre les autres équipes du championnat. De toute façon, il n’y a plus vraiment de petites équipes en D1 Arkema. On l’a notamment vu lorsque Soyaux est venu arracher le point du match nul ici (2-2), ce qui reste d’ailleurs mon plus gros regret depuis le début de cette saison. Le championnat est très resserré et progresse d’année en année. C’est très bien pour le football féminin français. Être quatrième aujourd’hui, à 2 points du troisième, nous permet d’être en embuscade. Nous sommes encore au contact et il va falloir tout faire pour finir sur le podium. Sur un plan personnel, je suis très satisfaite parce que j’ai joué tous les matchs jusqu’ici et j’espère que ça va durer le plus longtemps possible. Je dois continuer à être performante et régulière dans mes prestations. Au-delà de ça, le plus important reste que, collectivement, je suis convaincue que si on continue à travailler comme ça et à être solidaire, on va pouvoir atteindre cette 3ème place et aller le plus loin possible en Coupe de France. C’est une très belle compétition à jouer. »

LE MATCH de samedi CONTRE REIMS

« C’est une équipe accrocheuse et compliquée à jouer. On a su prendre les points chez elles au match aller (succès 3-1, NDLR) et je ne vois pas pourquoi on ne serait pas capable de le faire lors du match retour. Ces deux dernières saisons, les Rémoises sont venues s’imposer ici et l’objectif, c’est que ça n’arrive pas une troisième fois. Il nous faut gagner ! »

L’ÉQUIPE DE FRANCE

« J’ai eu la chance d’évoluer dans toutes les catégories de jeunes tricolores où j’ai souvent été capitaine. Aujourd’hui, je pense être une joueuse cadre de l’équipe U23 au sein de laquelle le staff me donne beaucoup de responsabilités. Porter ce maillot bleu, c’est forcément particulier pour moi. L’équipe de France A ? J’y pense forcément ; comme de nombreuses joueuses de D1 sans doute… (sourire) Cet objectif est dans un coin de ma tête. Je ne sais pas si ça viendra ou pas mais je travaille pour et, si ça arrive un jour, je serais fière de représenter mon pays. Ça passera de toute façon par de belles performances avec le MHSC donc, pour l’instant, je me concentre là-dessus et ça viendra si ça doit arriver. »

SON MESSAGE POUR LES SUPPORTERS

« Je leur souhaite une bonne année et j’espère qu’ils vont continuer à nous supporter parce que ça nous apporte vraiment un plus durant les matchs. Je tiens également à les remercier, ainsi que mes coéquipières, de m’avoir élue deux fois consécutivement joueuse du mois de l’équipe féminine. C’est quelque chose auquel je ne m’attendais pas et ça m’a fait très plaisir. J’ai aussi une pensée pour notre équipe masculine. J’espère qu’ils vont rapidement remonter au classement mais j’y crois vraiment. Ils ont une très bonne équipe. J’ai vu leurs dernières prestations à Lorient et contre Marseille et, même si la seconde s’est soldée par une défaite, je trouve l’équipe de mieux en mieux collectivement. C’est de bon augure pour la suite. »

A lire également

12avr2024

Féminines

Venez soutenir les Féminines du MHSC pour leur dernier match à domicile de la saison. Attention ! si l'horaire est inhabituel (mercredi 24 avril à 18h30), ne ratez  pas cet ultime rendez-vous de la saison à la maison. réservez vos places
Lire la suite

21avr2024

Équipe pro

Ce dimanche après-midi, le MHSC se déplaçait AU STADE Auguste-Delaune DE Reims POUR le compte de la 30ème journée de Ligue 1 Uber Eats.Première mi-temps bien maîtrisée de nos joueurs qui concrétisaient juste avant l'heure de jeu par une
Lire la suite

19avr2024

Info Club

Dans le cadre de l'opération "1 but marqué = 250€ pour une grande cause", 2250€ ont été récoltés au mois de février pour l'association VMF Hérault et 3500€ au mois de mars pour l'association Génér'action
Lire la suite