Elye Wahi : « Une grande fierté » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Elye Wahi : « Une grande fierté »

Buteur pour son deuxième match en équipe de France espoir ce lundi à Valenciennes contre la Belgique (2-2), l’attaquant montpelliérain s’est confié sur cette première expérience avec les Bleuets, dès son retour à l’entraînement ce mercredi matin… avec un large sourire

En premier lieu, comment as-tu appris cette sélection avec les Espoirs et quelle a été ta réaction ?
J’étais en Tunisie avec l’équipe de France U20. Je descendais de ma chambre pour petit déjeuner avec l’équipe à l’hôtel. J’ai reçu un coup de téléphone du coach, Landry Chauvin, qui était malheureusement absent du rassemblement puisqu’il était touché par le Covid. C’est lui qui m’a appris la nouvelle comme quoi j’étais sélectionné en équipe de France Espoirs. Du coup, j’ai immédiatement pris l’avion à Tunis pour rejoindre le groupe des Bleuets à Clairefontaine. Sur le coup, j’étais évidemment très content, d’autant que je ne m’y attendais pas, mais je n’ai pas trop eu le temps de réaliser car tout est allé très vite.

Quel a été ton sentiment une fois que tu as réalisé justement ?
J’ai ressenti une grande fierté, pour le club, pour moi, pour ma famille et pour mon entourage ; c’était vraiment une très bonne nouvelle. Après, une fois que ce sentiment est passé, je me suis immédiatement reconcentré sur les objectifs avec la volonté de faire de belles performances dès ce premier rassemblement avec les Bleuets.

Comment as-tu trouvé le groupe, avec tout de même de sacrés noms ?
Je me suis assez rapidement adapté, grâce à quelques joueurs que je connaissais auparavant et bien sûr à Joris Chotard, mon coéquipier à Montpellier. Il a joué au grand frère entre guillemets. Il a tout fait pour mettre à l’aise et m’expliquer comment ça se passait. Je tiens vraiment à le remercier de m’avoir bien intégré au groupe et de m’avoir bien fait découvrir l’environnement.

Je tiens vraiment à remercier Joris (Chotard) de m’avoir bien intégré au groupe et de m’avoir bien fait découvrir l’environnement.

Comment as-tu trouvé le niveau ?
Ce sont vraiment deux mondes différents entre les U20 et les Espoirs. Il y a de très bons joueurs et un très bon niveau dans les deux catégories mais, en Espoirs, ça va notamment beaucoup plus vite.

Quelle a été ta chanson de bizutage ?
1er Gaou de Magic System, comme lors de mon bizutage avec le club… ça m’avait porté chance avec le MHSC, alors j’ai choisi de ne pas changer ! J’ai un peu fait bouger mes coéquipiers le staff du coup ! C’était sympa ! (rires).

Comment s’est passée ta première entrée contre l’Allemagne ?
Au moment de mon entrée en jeu, j’ai là aussi ressenti une grande fierté de représenter le MHSC et l’équipe de France. J’ai essayé de tout donner et la victoire était au bout… donc j’étais vraiment content ! Je ne pouvais qu’être satisfait. L’Allemagne était une équipe assez physique, avec des bons joueurs, mais nous avons réussi à marquer grâce à Amine Gouiri, et ce but nous a permis de remporter la rencontre.

ça me donne vraiment envie d'y retourner ! (sourire)

Ensuite il y a eu ce fameux match contre la Belgique lundi, avec ton premier but chez les Bleuets…
J’avais déjà eu une ou deux opportunités de marquer contre l’Allemagne : une première où je n’étais pas parvenu à frapper et une seconde où la frappe avait été contrée. Concernant la Belgique, ils avaient vraiment un milieu de terrain très intéressant qui arrivait bien à faire la transition entre la défense et l’attaque et qui nous a posé pas mal de problèmes… Heureusement, nous sommes parvenus à arracher l’égalisation (2-2).

Décris-nous ton but de l’égalisation justement ?
Ryan Cherki part avec le ballon, fixe un défenseur et met un petit ballon par-dessus. De mon côté, je suis complètement à l’opposé de l’action et j’arrive à sentir que le ballon va arriver dans la zone du point de penalty et j’arrive à m’y trouver au bon moment. Ensuite j’arrive à passer juste à temps devant le gardien pour pousser le ballon au fond. C’est un vrai but d’attaquant et je vous avoue qu’il m’a fait vraiment plaisir. J’étais très content d’avoir pu aider l’équipe. J’étais vraiment très heureux. Ce qui est certain, c’est que ça me donne vraiment envie d'y retourner (sourire).

Désormais, il faut se reconcentrer sur le club avec le déplacement à Toulouse ce dimanche. Comment l’abordes-tu ?
Je ne suis pas originaire de la Région mais j’ai cru comprendre que c’était un derby. Une chose est sûre, c’est que, comme à tous les matchs, nous allons tout donner pour l’emporter là-bas, pour le club et pour nos supporters. À ce titre, j’ai reçu beaucoup de soutien des supporters du MHSC et de messages sympas après ma sélection et mon but. Je tiens vraiment à les en remercier.

 

A lire également

17nov2022

Équipe pro

Venez vibrez à La Mosson pour MHSC-OM et MHSC-PSG en réservant vos places dès à présent !      MHSC - OMDate : Lundi 2 janvier 2023Heure : 19hLieu : Stade de La MossonCompétition :17ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Lire la suite

10nov2022

Féminines

Une semaine après la venue de Rodez, les Féminines du MHSC enchaînent avec un troisième match consécutif à grammont, le vendredi 2 décembre à 18h face à Fleury.La billetterie pour cette rencontre est ouverte. Toutes les infos sont ici
Lire la suite

28nov2022

Équipe pro

Appelé à disputer sa première Coupe du Monde, Jonas Omlin nous livre ses impressions à l’heure où son équipe nationale suisse s’apprête à jouer son 2ème match dans cette compétition, ce lundi 28 novembre contre le brésil (17h, heure
Lire la suite