Nîmes 1-1 MHSC : Un point couleur Paillade pour nos supporters | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Nîmes 1-1 MHSC : Un point couleur Paillade pour nos supporters

Bousculés en première période, les hommes de michel der zakarian ont su trouver les ressources pour égaliser à la 74e minute de jeu. Tout un  symbole;

 

AUTOUR DU MATCH : Derby, acte II

Vainqueurs 3-0 au match aller à La Mosson en septembre dernier, les Montpelliérains se déplaçaient donc aux Costières pour la manche retour ce dimanche, sans leurs supporters interdits de déplacement mais avec la ferme intention de leur ramener un résultat positif. Côté compo, Michel Der Zakarian, privé de Ruben Aguilar, suspendu,  avec choisi de placer Suárez dans le couloir droit de la défense pour sa première en L1. Pour le reste, c’était du classique.
De son côté, l'entraîneur nîmois Bernard Blaquart avait fait un choix tactique fort ; exit le 4-4-2 des derniers matchs, bonjour le 4-3-3 avec Alioui en pointe, Thioub et Rippart sur les côtés et le trio Savanier-Ferri-Valls dans l’entrejeu.

LE MATCH : Nîmes 1-1 MHSC

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses n’auraient pas pu plus mal commencer pour les Héraultais. Sur le 1er corner de la partie, Loïc Landre catapultait le ballon de la tête au fond des filets après à peine 2 minutes de jeu (1-0, 2e). Dès lors, les Nîmois jouaient sur du velours. En tête au tableau d’affichage, ils misaient sur des contres et distribuaient quelques mauvais coups tout en faisant monter la température . De toute évidence, c’est au physique que les Gardois ont remporté ce 1er acte. Les Montpelliérains essayaient bien de poser leur jeu mais n’y parvenaient que par intermittence. Il y eut bien ces deux coups franc dangereux de Mollet (26e 28e) et ce rush de Delort dont personne ne reprenait le centre (33e), mais les Pailladins étaient tout de même globalement éteints par l’impact gardois. La sortie kamikaze de Bernardoni sur Suarez à quelques encablures de la pause aurait pu déboucher sur un penalty et être une éclaircie dans la grisaille, mais M. l’arbitre choisit de ne pas siffler. Etonnant…

Au retour des vestiaires, Michel Der Zakarian était contraint de tenter un coup tactique en remplaçant Suárez (touché depuis son choc avec Bernardoni en première période) par Sambia et en passant dans le même temps à une défense à 4. Mais comme lors du 1er acte, l’entame était nîmoise et Benjamin Lecomte devait s’employer à 2 reprises pour éviter aux Pailladins d’encaisser un 2e but. Au fil des minutes cependant, les Montpelliérains gagnaient du terrain, sans se créer malheureusement d’occasions franches. Sambia, Laborde et Delort se créaient cependant  3 petites opportunités et, à 20 minutes de la fin, l’espoir restait de mise. Sous l’impulsion de Junior Sambia, auteur d’une très bonne entrée, les Héraultais s’arrachaient pour égaliser. Le n°6 pailladin servait d’abord Skuletic dont la reprise était détournée par Bernardoni (72e)... Avant le soulagement :  Deux minutes plus tard, Andy Delort, idéalement servi par Gaëtan Laborde arrachait l’égalisation après validation par la Var ; le tout à la 74 minute. Tout un symbole (1-1, 74e).... Le Tallec avait même la balle de match dans le temps additionnel, mais son superbe coup de tête était détourné du bout des gants par Bernardoni (90e+2). Une dernière action qui peut certes laisser quelques regrets mais ce point ramené de l’autre côté du Vidourle reste un bon point. Et ce point il est pour vous supporters pailladins !

Le fait du match : Le coaching gagnant de mister der zak'

Son discours à la pause a sans doute été déterminant. D'abord parce que, tactiquement, Michel Der Zakarian a remis son équipe à l'endroit en changeant de système de jeu (passage à une défense à 4 avec la sortie prématurée de Suárez) et en faisant rentrer Junior Sambia qui a réalisé un second acte remarquable. Ensuite, parce que son discours a eu le mérite de remettre ses hommes sur pied après un premier acte très compliqué. A la pause, ils étaient sans doute peu nombreux à miser sur une égalisation héraultaise. Mais dans le sillage de MDZ, le groupe montpelliérain a su se révolter pour finir plus fort une rencontre que le MHSC aurait même pu gagner. Ramener un point des Costières dans ces conditions très difficiles lors d'une rencontre aussi intense, c'est déjà bien. Avec rage et combativité, les équipiers d'Andy Delort resteront donc invaincus face à Nîmes cette saison. Un bon cadeau qu'ils offrent avant tout à nos suppporters qui n'ont, malheureusement, pas pu assister à cette rencontre.

La fiche technique

Dimanche 3 février 2019. 23ème journée de Ligue 1 Conforama. Stade des Costières Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Gautier. Buts pour Nîmes: Landre (2e); pour le MHSC: Delort (74e). Avertissements à Nîmes : Allioui (69e);  au MHSC : Mollet (44e)
NÎMES OLYMPIQUE : Bernardoni – Maouassa, Landre, Briancon (cap.), Alakouch – Ferri, Savanier, Valls (Bobichon 88e) – Thioub (Bouanga 70e), Alioui (Guillaume 80e), Ripart. Entraîneur : Bernard Blaquart

MHSC : Lecomte - Mendes, Hilton (cap.), Congré - Suárez (Sambia 46e), Shkiri Le Tallec, Lasne - Mollet (Skuletic 57e) - Delort (Ristic 89e), Laborde. Entraîneur : Michel Der Zakarian

 

 

 

 

A lire également

12mai2021

Équipe pro

Menés au score par deux fois, les montpelliérains ont fait preuve d'une qualité et d'une abnégation remarquable pour arracher l'égalisation en fin de match (2-2)... mais la séance des tirs au but a ensuite été fatale. Il n'y aura pas
Lire la suite

Équipe pro

Après avoir évoqué ses souvenirs de demi-finales de Coupe de France, Philippe Sers porte son regard sur les spécificités de cette compétition et sur la réception du PSG mercredi soir à La Mosson… pour une place en finale Qu'est-ce
Lire la suite

11mai2021

Histoire

Avant la demi-finale de Coupe de France face au Paris-Saint-Germain ce mercredi (21h à La Mosson), le commentateur du MHSC ouvre son album souvenirs, lui qui a vécu, dans différents rôles, les cinq premières demi-finales de Coupe de France de l'
Lire la suite