Marion Torrent : « Un moment fort » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Marion Torrent : « Un moment fort »

Après avoir honoré ses deux premières sélections en équipe de France A la semaine passée, la latérale montpelliéraine revient sur cette aventure et évoque l’actualité de son club qui se déplace à Marseille dimanche (15h) dans le cadre de la 3e journée de D1.

Après plusieurs rassemblements, tu as enfin vécu ta première sélection en bleu. Heureuse ?
Je suis très heureuse oui. J’ai été réserviste aux Jeux Olympiques de Rio en 2014 sous l'ère Philippe Bergeroo avec qui j’ai connu quelques convocations ensuite, j'ai également été réserviste pour l'Euro cet été sous l’ère Olivier Echouafni… mais je n’étais jamais rentrée en jeu et ne comptais donc aucune sélection. Ces deux premières apparitions sur le terrain contre l’Espagne et le Chili ont donc été des moments très forts. Jouer en équipe de France A, c’est forcément une grande émotion. La Marseillaise, ça prend au coeur, ça met des frissons. Voir de grands stades comme cela, bien remplis, ça fait quelque chose. Ça motive énormément.

J'avais une forte pression car je voulais vraiment bien faire. Je voulais saisir ma chance et ne pas la gâcher.

Comment as-tu vécu ces deux matchs justement ?
J'avais une forte pression car je voulais vraiment bien faire. Je voulais saisir ma chance et ne pas la gâcher. J’ai eu l’opportunité de débuter face au Chili qui était un adversaire abordable sans manquer de respect à cette équipe. Défensivement, j’ai essayé d’être concentrée, appliquée et de jouer simple ; et je savais que j’aurais la possibilité d’apporter offensivement. Au final, cela s’est plutôt bien passé.
Concernant le deuxième match face à l'Espagne, je ne pensais pas le débuter puisque j'avais eu la chance de démarrer le précédent… Au final, j'ai joué et j'étais encore plus heureuse car cela voulait dire que la coach était satisfaite du premier match. Après, il faut reconnaître que, contre l'Espagne, c'était un autre niveau avec plus d’intensité, de vitesse et de duels. Dans les deux cas, je me suis régalée. Je suis vraiment très heureuse d'avoir vécu cette aventure mais je pense que c'est également le fruit du travail effectué en club. C'est à moi de continuer à faire le maximum avec le MHSC pour espérer ensuite être appelée en Bleu et répondre correctement aux attentes à chaque fois que la sélectionneur fera appel à moi.

À nous de bien gérer Marseille et ensuite et seulement ensuite nous penserons à la réception de Lyon

Pour en revenir au MHSC, comment-vis-tu le retour du club en Ligue des Champions, toi qui en porte le maillot depuis tant d’années ?
Quand je vois l'équipe que nous avions lors de notre dernière apparition en Ligue des Champions et celle que nous avons maintenant, je me dis que beaucoup de choses ont évolué. À l'époque, bon nombre de joueuses de l'effectif n’évoluaient pas en équipe nationale. Il y avait certes des joueuses expérimentées comme Hoda Lattaf, Elodie Ramos ou Ludivine Diguelman mais l’équipe avait beaucoup de jeunes joueuses dont je faisais partie puisque je n'avais que 16 ans à l'époque. Disons que l'expérience de toutes les joueuses n'était pas au même niveau. Aujourd'hui, le groupe est plus expérimenté, plus homogène aussi au niveau des âges. Même les plus jeunes ont un certain vécu. D'autre part, le groupe évolue ensemble depuis un certain temps et je pense que c'est le bon moment de disputer la Ligue des Champions car nous sommes sur une bonne dynamique. C'est aussi une récompense pour le club et pour tout ce qui a été fait pour les filles. Nous n’avons pas volé cette qualification même si elle s’est dessinée sur la fin. C’était vraiment un moment fort en émotions. Nous avons ressenti une certaine fierté mais désormais, il faut passer à autre chose. On a rapidement repris l'entraînement et on s'est focalisé sur cette nouvelle saison.  À nous de rester concentrées sérieuses et déterminées

En attendant le début de saison est très positif
Pour l'instant tout va bien, oui. Collectivement, nous avons récolté 2 victoires en inscrivant beaucoup de buts ce qui est toujours important pour la confiance et pour la façon dont nous perçoivent les autres équipes. Nous savons que nous serons attendues à chaque rencontre. À titre personnel, je suis très contente : en club tout se passe bien, les résultats sont bons, on s'apprête à disputer la Ligue des champions et j'ai aussi vécu ma première sélection en bleu. Maintenant, je sais très bien que tout va très vite dans le foot. Je reste concentrée et je ne m'enflamme pas du tout.

Un mot sur le déplacement à Marseille ce dimanche dans le cadre de la 3e journée de D1…
C'est une équipe accrocheuse avec de très bonnes joueuses. Nous en connaissons pas mal d'ailleurs. Marseille s'est également bien renforcé avec les arrivées d’une internationale islandaise, d’une canadienne aussi. Ça va être un bon match avec certainement beaucoup de duels. Il va falloir répondre présent et surtout marquer le plus rapidement possible pour pouvoir se lâcher ensuite et se rendre le match plus facile.

Avant la réception de Lyon la semaine suivante à Grammont…
On ne peut pas encore penser à Lyon. Nous avons parfois fait cette erreur par le passé et nous avons vu que ça ne fonctionnait pas. Aujourd'hui, le niveau du foot féminin a beaucoup évolué, tous les matchs sont compliqués, tout le monde peut accrocher tout le monde. On l'a vu contre Albi l'année dernière où nous avons eu toutes les peines du monde à nous imposer. À nous de bien gérer Marseille et ensuite et seulement ensuite nous penserons la réception de Lyon.

 

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places dès Lundi pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la
Lire la suite

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite

20sep2020

Équipe pro

Ce dimanche 20 septembre 2020 au stade de La Mosson (15h, 4ème journée Ligue 1 UberEats).
Lire la suite