Marie-Charlotte Léger : « Cette compétition me tient à cœur » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Marie-Charlotte Léger : « Cette compétition me tient à cœur »

Vice-championne du monde U20 avec l’équipe de France en décembre dernier, l’attaquante montpelliéraine (qui aura 21 ans ce lundi 13 mars) n’est pas la plus médiatique de l’effectif  pailladin. Avant la venue de Saint-Etienne ce dimanche (15h) en quart de finale de Coupe de France, elle s’est confiée sur sa saison, son club et ses objectifs. En toute sincérité 

Comment cette semaine de trêve internationale s'est déroulée ?
Plutôt bien. Nous étions peu nombreuses à l’entraînement. Nous en avons profité pour beaucoup travailler physiquement, sans trop toucher le ballon, donc j'ai encore plus envie de jouer (sourire).

Comment juges-tu la saison de l'équipe ?
Nous avons un bon groupe. Les résultats sont positifs et, en plus, on s'entend très bien sur le terrain et en dehors. Ça facilite les choses. Globalement, notre saison est très positive. A ce jour, nous n’avons pas lâché de points contre les équipes hors top 4 et nous avons réalisé de belles prestations en allant gagner à Juvisy (2-1) ou en battant le PSG à domicile (2-1). L’équipe a vraiment progressé sur l’aspect mental. Après, il est dommage d’avoir perdu des points contre Juvisy à la maison (0-0). Elles ont bien joué le coup, elles nous ont pressées haut et on n'a pas su mettre notre jeu en place, chose que nous avions très bien réussi à faire face au Paris-Saint-Germain. Ces deux points perdus nous ont fait mal mais on va s’accrocher jusqu'à la fin. On va donner le maximum sur chaque match et rester vigilantes car je trouve vraiment que le niveau du championnat augmente d'année en année. Il faut rester très concentré car n'importe quelle équipe peut vous accrocher.

Avec le recul, quel regard portes-tu sur votre dernière sortie à domicile face à Lyon (défaite 0-3).
Ça a été un match compliqué, on ne va pas se le cacher. Maintenant, on avait en face de nous la meilleure équipe d'Europe et peut-être même la meilleure équipe du monde. Elles ont vraiment bien joué le coup. On espérait faire un bon coup, arriver à tenir le 0-0 le plus longtemps possible et pourquoi pas les faire douter. Au match aller, on avait perdu « que » 2-1 en prenant 2 buts dans le premier quart d'heure, mais ensuite on avait rivalisé, donc on se disait qu'il y avait peut-être un coup à faire… Mais là…  On est tombé sur plus fortes que nous, tout simplement.

Il y a des hauts et des bas mais je sais que ça va revenir. Je travaille encore plus fort pour y arriver

Quel regard portes-tu sur ta saison personnelle ?
La saison dernière s'est vraiment bien passée. J'ai marqué 20 buts, j'ai été appelée en équipe de France A… Cette année c’est plus compliqué, je le reconnais. Je joue un peu moins mais je suis jeune et c'est peut-être difficile d'enchaîner une deuxième saison du même niveau. Il y a des hauts et des bas mais je sais que ça va revenir. Je travaille encore plus fort pour y arriver.

Que dois-tu améliorer selon toi ?
Cette année, je fais beaucoup plus d'efforts défensifs car il fallait vraiment que je progresse dans ce domaine-là, alors que la saison passée j'étais plus focalisée sur l'aspect offensif donc je marquais beaucoup de buts. Du coup, offensivement, je suis un peu moins bien cette année. Maintenant je dois parvenir à allier les deux et à faire à la fois les efforts offensifs et défensifs.

Un mot sur la Coupe du Monde U20 que tu as disputée en décembre dernier avec l’équipe de France…
C'était vraiment une belle expérience à vivre. Les matchs de poule ont été compliqués, on a failli retourner chez nous après le deuxième match contre le Ghana où on égalise en toute fin de partie. Heureusement, on a gagné le troisième match et ensuite on a su enchaîner face à l'Allemagne et au Japon avant de perdre en finale. Cette finale nous laisse forcément des regrets mais on est tombé contre une très belle équipe de Corée du Nord. Malgré ce, ça reste une très belle aventure sportive et humaine. Porter le maillot de l'équipe de France est toujours quelque chose de fort. J'ai eu la chance d'être appelée, que ce soit en équipes de jeunes ou chez les A la saison dernière, et je vais tout faire pour y retourner, mais je suis consciente que cela passe par de bonnes performances en club.

Les matchs à élimination directe ont toujours une saveur particulière

Comment vois-tu la suite de la saison ?
L'objectif, c'est de ne pas lâcher de points en gardant la volonté de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Il ne faut pas perdre de vue que Paris peut faire un faux pas, on ne sait jamais, donc il faut mettre toutes les chances de notre côté. Sur un plan personnel, mon objectif est d’essayer de gagner du temps de jeu et d'apporter un plus à l'équipe.

Ce week-end, place à la Coupe de France, une compétition qui t’a plutôt bien réussi l’an passé…
Oui. C’est une compétition qui me tient à coeur. Les matchs à élimination directe ont toujours une saveur particulière. J’y ai marqué pas mal de buts la saison dernière (8, NDLR). C’était vraiment une belle aventure. Si on pouvait retourner en finale cette année, ce serait bien… et la gagner ce serait évidemment encore mieux.

Un mot sur votre parcours jusqu’ici où vous avez battu l‘OM (D1), Toulouse (D2) et Domont (DH)
Ces 3 rencontres étaient vraiment différentes. Lors du premier match à Marseille, on a longtemps été accroché avant de gagner de justesse dans les dernières minutes (2-1). Ensuite, contre Toulouse à la maison, on s'est retrouvé face à une équipe qui a beaucoup défendu, qui était bien en place et on a su se montrer patiente pour trouver la clé. Après, Domont, c'était forcément un autre monde face à une équipe de DH, chez elle. C'était une belle fête, on a senti que le club et les joueuses étaient contents de nous recevoir. C'est ça aussi la coupe.

Comment abordes-tu la rencontre d’aujourd’hui face à Saint-Etienne ?
Au match aller en championnat, même si on avait gagné (3-0), cette équipe stéphanoise nous avait gêné en première période et on avait su ouvrir le score peu avant la pause, ce qui nous avait fait du bien. Saint-Etienne est une très belle équipe avec des joueuses de qualité dont certaines que j'ai côtoyé en équipe de France U19 comme Maëlle Garbino ou Lucie Pingeon. Il faudra faire attention, encore plus en coupe où on ne sait jamais ce qui peut se passer. On va tout donner pour se qualifier. Gagner cette coupe, ce serait top !

 

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places dès Lundi pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la
Lire la suite

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite

20sep2020

Équipe pro

Ce dimanche 20 septembre 2020 au stade de La Mosson (15h, 4ème journée Ligue 1 UberEats).
Lire la suite