MHSC 0-1 PSG : Les Montpelliéraines s'inclinent d'un souffle à Grammont | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

MHSC 0-1 PSG : Les Montpelliéraines s'inclinent d'un souffle à Grammont

Parfois dominées, parfois dominatrices, les montpelliéraines se sont inclinées sur la plus petite des marges face aux vice-championnes de france, à l'issue d'une fin de match éléctrique. 

AUTOUR DU MATCH : Dernière grosse affiche de la saison à la mosson

Après 2 revers consécutifs contre Guingamp à domicile puis sur la pelouse du Paris FC, les Féminines du MHSC se devaient de réagir ce dimanche devant leur public, en clôture de 17ème journée de D1 Arkema. Seul problème, c’est le PSG, vice-champion de France et candidat au titre qui se présentait à Grammont… Pas forcément l’idéal pour rebondir. Pour cette dernière grosse affiche de la saison à domicile et avant 3 déplacements consécutifs à Soyaux, Rodez et Fleury, le coach montpelliérain Yannick Chandioux avait choisi de revenir à son schéma préférentiel du début de saison, à savoir une défense à 3 axiales, et misait sur la solidité défensive et les projections rapides vers l’avant pour tenter de rééditer l’exploit du match aller où les Pailladines avaient arraché le point du match nul (2-2). Au rayon des surprises, il convenait de noter la présence dans le onze de départ de Lena Petermann, entrée en jeu il y a 2 semaines contre le Paris FC et qui fêtait là sa 1ère titularisation depuis la 1ère journée, après avoir connu une longue blessure.

Côté parisien, après la défaite concédée mercredi soir à domicile en quart de finale aller de la Ligue des Championnes (0-1) et avant le retour en Allemagne la semaine prochaine, le coach du PSG, Gérard Prêcheur, avait choisi d’effectuer 2 changements et de titulariser Picaud et Frazer en lieu et place de Bouhaddi et Hamraoui.

LE MATCH : MHSC 0-1 PARIS SAINT-GERMAIN

C’est l’histoire d’un match venteux ou venté au choix, dans lequel un élément nommé Eole avait choisi de jouer le 23ème acteur du match, en même temps que le rôle de trouble-fête. Rarement en effet, de mémoire de supporter pailladin – le terrain Mamma-Ouattara de Grammont n’avait été balayé par un tel vent. De quoi niveler les valeurs face aux vice-championnes de France en titre, mais surtout à favoriser les approximations techniques. Pour autant, cette première période n’avait rien d’un brouillon écrit en coup de vent. Appliquées défensivement, les Montpelliéraines résistaient aux assauts parisiens et se créaient même une première opportunité sur un centre-tir de Robert capté par la Picaud (17e), avant qu’une frappe de Skorvankova ne soit détournée en corner (20e) et qu’une tête de Mpome n’envoie le ballon au-dessus (21e). Pour le reste, il faut bien reconnaitre que les joueuses de la capitale avaient la mainmise sur le jeu et que la sortie prématurée sur blessure de Groenen (remplacée par Harmaoui, 28e), ne changeait rien à l’affaire. Peu à peu, la brise parisienne se transformait en bourrasques pour la défense héraultaise, jusqu’à cette merveille de passe en profondeur de Diani vers Bachmann. Partie vent dans le dos, la Suissesse (à coup sûr la meilleure Parisienne du match) était déséquilibrée dans la surface par Schmitz après avoir très bien abordé son duel. Si le penalty semblait indiscutable, Eole rajoutait du suspense en envoyant le ballon de Diani sur la route qui jouxte Grammont. Ouf !! (39e). Sauvée par le gong, la gardienne allemande n’avait cependant pas la main suffisamment ferme pour détourner une nouvelle frappe de Bachmann, une minute plus tard. Cette fois, le PSG était bien devant (0-1, 39e). Désormais en plein vents contraires, les Montpelliéraines ne devaient leur salut qu’à un magnifique retour de Lakrar devant Diani (44e). Seul regret, que le vent du coup de sifflet de l’arbitre n’ait pas offert un penalty à Petermann juste avant la pause, qui semblait pourtant légitime (45ème +2).

A la reprise, Charlotte Bilbault remplaçait Celeste Boureille et un vent de révolte soufflait sur le jeu pailladin. Nérilia Mondésir était d’abord déséquilibrée à l’entrée de la surface sans provoquer (inexplicablement) de réaction du corps arbitral…. avant que l’attaquante haïtienne ne frappe de toutes ses forces en pivot, pour obliger Picaud à sortir une claquette d’école (48e).

Au fil des minutes, les Montpelliéraines se montraient de plus en plus pressantes, à tel point qu’une égalisation semblait possible. La tête plongeante de Petermann frôlait le poteau et faisait frissonner le public pailladin (73e) à tel point qu’on se demandait par moment si le PSG était dans la gestion ou l’approximation. Lisa Schmitz devait sortir le grand-jeu sur une frappe d’Hamraoui (77e) et gardait ainsi son équipe dans le match. La gardienne allemande était ensuite au cœur d’une polémique lorsque Diani s’essuyait les crampons sur elle à l’issue d’un tacle mal maitrisé. Si l’attaquante parisienne était logiquement expulsée, la Montpelliéraine l’était également, sanctionnée pour une réaction plus épidermique que méchante (82e). A dix contre dix, le match se terminait dans la confusion, mais les Pailladines ne reviendront pas. Dommage… Elles auront pourtant tout donné et s’inclinent sur la plus petite des marges, sans démériter. Prochaine étape le week-end prochain à Soyaux.   

La fiche technique

Dimanche 26 mars 2023.
17ème journée de D1 Arkema.

Terrain Mamma-Ouattara - Grammont.

Mi-temps : 0-1
Score final : 0-1
Arbitre : Mme Alexandra Collin.

PSG : Bachmann (39e)

.
MHSC : Schmitz (39e) ; PSG : Lawrence (70e).

MHSC : Schmitz (82e) ; PSG : Diani (82e).

MHSC : Schmitz – Lakrar, Gevitz (Elsig 83e), Mpome (Deslandes, 70e) – Robert, Torrent (cap), Boureille (Bilbault, 46e), Belloumou (Salvador, 83e) - Škorvánková, Petermann, Mondésir (Blanc, 80e).
Entraîneur : Yannick Chandioux

PARIS SG : Picaud– Lawrence, Geyoro (cap), De Almeida, Karchaoui – Jean-François, Groenen (Hamraoui, 28e)  – Bachmann (Albert, 69e) - Fazer (Vansgaard 52e), Diani, Baltimore. Entraîneur : Gérard Prêcheur

 

A lire également

12mai2024

Info Club

QUAND ET Où ?La campagne d’abonnement 2024/2025 se déroulera à partir du mardi 18 juinAu Club House du Centre d’entraînement Bernard-Gasset Diadora Utility  (Grammont).Sur la billetterie en ligne du club cliquez iciINFOS
Lire la suite

21juin2024

Équipe pro

Le milieu de terrain de 24 ans rejoint le FC Bâle (D1 Suisse)Arrivé au MHSC durant l’été 2022 en provenance de La Berrichonne de Châteauroux, Léo Leroy avait disputé sa première rencontre dans l’élite dès la première journée de la saison
Lire la suite

Équipe pro

La LFP vient de révéler le calendrier de la prochaine saison de Ligue 1 McDonald'sPour le MHSC, la saison 2024-2025 débutera le week-end du 18 août 2024 avec la réception du RC Strasbourg Alsace. Cette saison du cinquantième anniversaire du club
Lire la suite