L’ivresse du Money Time (troisième et dernière partie) | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

L’ivresse du Money Time (troisième et dernière partie)

Après les courses poursuites et les prolongations, la troisième étape de notre série sur les maîtres du temps revient sur les buts inscrits dans les dernières secondes. Retour sur ces soirées où tout a basculé dans les derniers instants (troisième et dernière partie)

10 mars 2015 : RC LENS 0-1 MHSC : MOUNIER ENTRETIENT L'ESPOIR D'EUROPE

Rassurez-vous, si vous avez oublié ce Lens – Montpellier du 10 mars 2015, ne cherchez pas forcément à consulter pour savoir si vous perdez la mémoire et ne vous dites pas que vous êtes un mauvais supporter ! On ne va pas se le cacher, ce soir-là, sur la pelouse du stade de La Licorne à Amiens (le stade Bollaert, résidence habituelle des Lensois étant fermé cette saison-là pour cause de rénovation en vue de l'Euro 2016), les Montpelliérains n'ont pas fait un gros match. Contraints de gagner pour rester dans la course à l'Europe, ils ont longtemps buté sur les Lensois d’Antoine Kombouaré. Et lorsque l’Europe semblait s'en aller au bout de l'ennui, Anthony Mounier a profité d'un service astucieux d’Ellyes Skhiri pour venir tromper la vigilance du portier nordiste et offrir aux Montpelliérains un succès quasi inespéré. Clin d'oeil du destin, on retiendra donc que la première victoire de l'histoire du MHSC au stade de la Licorne à Amiens, a donc eu lieu face à un adversaire qui n'était pas le club picard. Il faudra attendre la saison 2018-2019 pour voir les Montpelliérains trouver le secret de la Licorne, face à Amiens cette fois (2-1 grâce à des buts de Mollet et Skhiri).  

7 NOVEMBRE 2015 : MHSC 2-1 FC NANTES :  Vito tombeur des Canaris

En ce 7 novembre 2015, le MHSC commence à sortir la tête de l’eau après un début de saison compliqué. Face au FC Nantes de Michel Der Zakarian, les Montpelliérains ouvrent même le score dès la 12ème minute de jeu après que Jérôme Roussillon ait profité d’une belle diagonale de Mamadou Ndiaye. L’égalisation de Bammou sur un centre d’Iloki (1-1, 63ème) fait à nouveau planer le spectre de perdre des points à La Mosson… Mais sur un ultime coup-franc frappé par Ryad Boudebouz, Vitorino Hilton se jette et offre la victoire à son équipe du bout du pied (2-1, 90ème+ 2) « C’était un but un peu à l’arraché car mon pied touche à peine le ballon mais ça lui permet de rentrer, sourit Vito. Malgré-ce, c’est sans doute mon but préféré car marquer le but de la victoire dans les dernières secondes a forcément une saveur particulière. »

20 Janvier 2018 : MHSC 2-1 Toulouse FC : L’Occitanie de ''Don Giovanni''

En ce 20 janvier 2018, Michel Der Zakarian vit sa première saison sur le banc du MHSC. Articulée autour d'une assise défensive très solide, le club montpelliérain peine cependant à trouver la faille offensivement. Alors, forcément, lorsque Gianelli Imbula ouvre le score à la 30ème minute pour Toulouse d'une superbe frappe flottante, le public de La Mosson se dit qu'il sera très difficile d'inverser la tendance face au TFC. Si Junior Sambia égalise juste avant la pause (43ème), le scénario est écrit d'avance et Montpellier se casse les dents sur l'arrière-garde toulousaine. Réduits à 10 après l’expulsion de Gradel, les hommes de Pascal Dupraz, plient comme le roseau mais ils refusent de rompre. 95ème minute : A l’issue d’un dernier débordement, Nordi Mukiele centre : Alban Lafont ne parvient pas à capter le ballon et Giovanni Sio s’y reprend à 2 fois pour tromper le gardien toulousain. Le but n'est pas le plus beau, il n’intervient pas à l'issue du match le plus abouti mais il procure une joie immense, tout simplement parce qu'un but marqué dans les dernières secondes aura toujours une saveur particulière.

1er décembre 2018 : MONACO 1-2 MHSC et Petar fit sauter la malédiction monégasque  

En ce samedi 1er décembre 2018, le MHSC se présente au Stade Louis II de Monaco avec l’étiquette de victime expiatoire d’un combat perdu d’avance. Il faut dire qu’avant cette rencontre, le club montpelliérain restait sur 32 matchs sans gagner face à l’AS Monaco en Ligue 1 (11 nuls, 21 défaites) et, il faut bien le reconnaitre, on a longtemps cru qu'il faudrait en compter un 33ème. Oui mais voilà, même menée, bougée, malmenée, cette équipe montpelliéraine version 2018-2019 avait une âme et ne s'avouait (déjà) jamais vaincue. Menés après un but de Tielemans (42ème), les hommes de Michel Der Zakarian se sont très bien repris après le repos pour finalement égaliser à dix minutes de la fin sur un centre d’Andy Delort, repris victorieusement de la tête par Gaëtan Laborde (1-1, 81ème). Le début d’une incroyable révolte : 5 minutes plus tard, alors que les Héraultais venaient de trembler sur un coup-franc de Golovine, leur contre impitoyable aboutissait vers Petar Škuletić qui s’en allait gagner son duel avec Benaglio et offrir la victoire aux siens (1-2, 86ème). La malédiction montpelliéraine à Monaco était donc brisée. 24 ans après son dernier succès à Louis-II en Ligue 1, conquis le 15 janvier 1994 (2-1 grâce à des buts de Lefèvre et Asanović), le MHSC repart du Rocher avec la victoire en poche. Auteur ce soir-là de son 1er but personnel en Ligue 1, Petar Škuletić apposait en même temps et sans doute sans le savoir, ce qui allait devenir l’une de ses marques de fabriques. L’attaquant serbe a en effet inscrit ses 4 buts toutes compétions confondues dans les 11 dernières minutes dont 3 entre le 85ème et le temps additionnel.

A lire également

07aoû2022

Équipe pro

Le dimanche 21 août (15h), c'est auxerre qui se présentera au Stade de La mosson dans le cadre de la troisième journée de Ligue 1 Uber eats. La billetterie pour cette rencontre est ouverte. Toutes les infos sont ici !Le match : MHSC - AJ
Lire la suite

13aoû2022

Équipe pro

Ce SAMEDI le MHSC se déplaçait AU PARC DES PRINCES pour le compte de la 2ème journée de Ligue 1 Uber Eats.Pour leur premier déplacement de la saison, nos Pailladins avaient rendez-vous avec les Parisiens, champions de France en titre, dans leur
Lire la suite