Adelina Engman, l’ailière venue du froid | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Adelina Engman, l’ailière venue du froid

Arrivée cet été en provenance de Chelsea, la première joueuse finlandaise de l'histoire du club grappille du temps de jeu en cette fin de saison. Rencontre avant la réception de Soyaux ce vendredi (20h45) pour la dernière sortie à domicile des Féminines du MHSC pour cet exercice 2020-2021

Jusqu'ici, le MHSC connaissait avant tout les pays nordiques pour avoir longtemps misé sur des joueuses suédoises ces dernières saisons, notamment en attaque avec Sofia Jakobsson. L’été dernier, les recruteurs montpelliérains ont mis le cap quelques kilomètres plus loin en engageant la 1ère joueuse finlandaise de l’histoire du club : Adelina Engman.
Née à Mariehamn, une petite ville située dans l’archipel Åland, au sud de la Finlande, Adelina a commencé le foot à l’âge de 6 ans. Après avoir évolué  avec les garçons jusqu'à l'âge de 12 ans, elle s’est ensuite mise définitivement au football féminin. Le ballon rond plutôt qu’un « puck » (palet) de hockey sur glace, l’occasion de tordre le coup à une première idée reçue : « Le foot est assez répandu en Finlande », assure-t-elle. A défaut de glisser sur des patins, Adelina glisse donc vers le foot professionnel à une vitesse assez impressionnante : Double championne de Finlande avec Åland United où elle a passé 7 ans, cette milieu excentrée puissante et véloce, a ensuite rejoint le prestigieux championnat suédois voisin où elle a passé 3 ans et demi sous les couleurs du Kopparbergs. Ses performances au sein de ce club de Göteborg ont alors attiré les regards du prestigieux club de Chelsea où elle s’est engagée en juin 2018 : « J’ai vécu une très belle expérience dans un championnat anglais très relevé, estime-t-elle. La première saison a été très bonne, nous avions joué la demi-finale de Ligue des Champions contre Lyon, mais j'ai manqué de chance ensuite. » Une blessure au quadriceps est en effet venue gâcher sa 2e saison londonienne, avant que la crise sanitaire y mette définitivement un terme.

le championnat de France est très attrayant et le MHSC est un club très professionnel

Fort heureusement, le foot est souvent une affaire de rencontre, et, avant de se blesser, l’attaquante de 26 ans avait eu le temps de disputer un match de préparation face au MHSC, avec Chelsea, durant l’été 2019. L’occasion d’un premier contact qui s’est finalement concrétisé un an plus tard : « J'avais trouvé l’équipe du MHSC très intéressante ce soir-là, avec un fort potentiel, et je m’en suis souvenue lorsque les dirigeants montpelliérains sont venus vers moi l’été dernier, raconte Adelina. J’ai pas mal discuté avec les dirigeants et leur discours m'a convaincu. » Le charme du club et de la ville de Montpellier ont fait le reste : « Côté ville, Montpellier m'a l'air d'être magnifique et très ensoleillée, ce qui est très agréable, poursuit Adelina. Je n’ai pas trop pu la visiter en raison du confinement mais je vais essayer de m’y atteler désormais. Côté sportif, le championnat de France est très attrayant et le MHSC est un club très professionnel, avec de belles installations. Il est vraiment dommage que nous n'ayons pas réussi une très belle saison, car l’effectif me semblait de qualité pour y parvenir. »

Après avoir évolué en Finlande, en Suède et en Angleterre, l’internationale finlandaise a donc découvert le championnat de France l’été dernier : « Je pense que le football français est sans doute le l'un des plus techniques au sein duquel j’ai eu l’opportunité d’évoluer, assure Adelina. Les championnats suédois et anglais sont sans doute plus tactiques, avec des schémas plus organisés. En France, on est plus libre dans le jeu. C'est sans doute la plus grosse différence que j'ai pu mesurer en arrivant ici. »

Il lui aura fallu être patiente pour affiner cette découverte et glaner du temps de jeu, puisqu’entre blessures et choix tactiques, Adelina Engman, n’a connu sa 1ère titularisation en D1 que lors de la précédente journée, il y a 15 jours face à Bordeaux : « Ça m'a fait du bien de jouer car tu t'entraînes évidemment avec l'objectif de t’exprimer lors des matchs. C'était agréable d’avoir du temps de jeu et d'être titulaire, malheureusement nous n'avons pas pu gagner, explique-t-elle. Sur un plan plus beau global, est évident que j'aurais aimé jouer plus. Quand tu fais ce métier, c'est pour jouer des matchs et quand ça n'arrive pas, tu dois juste continuer à t’entraîner dur pour montrer ta valeur et espérer que les choses changent. »

face aux Bordelaises, je trouve que nous avons été bien meilleures défensivement

Un match contre les Girondines lors duquel l’internaionale finlandaise a montré quelques attitudes intéressantes mais qui a surtout permet de voir quelques bonnes séquences collectives malgré la courte défaite des Montpelliéraines (0-1) : « Lors de cette rencontre face aux Bordelaises, je trouve que nous avons été bien meilleures défensivement, puisque notre adversaire ne s’est pas créé beaucoup d'occasions, assure notre interlocutrice. C'était vraiment une bonne amélioration par rapport aux matchs précédents où nous étions en difficultés à la perte du ballon. Désormais, nous devons être plus efficaces sur le plan offensif ; c'est ce que nous travaillons beaucoup ces dernières semaines de manière à pouvoir inscrire plus de buts. »

L'objectif c'est de bien terminer en réalisant de belles performances lors des deux derniers matchs

Pourquoi pas dès ce vendredi soir (20h45) dans la cadre de la 21ème et avant dernière journée de championnat, pour ce qui sera aussi la dernière sortie à domicile des Pailladines cette saison ? « C’est évidemment notre volonté et je suis persuadée que cette équipe est capable d'y parvenir, conclut la n°17 montpelliéraine. Ce n'est pas la peine de se retourner sur me passé. L'objectif c'est de bien terminer en réalisant de belles performances lors des deux derniers matchs. » Contre Soyaux à la maison ce vendredi donc, puis sur la pelouse du Paris FC le week-end prochain. Histoire de baisser le rideau de l’exercice 2020-2021 sur une bonne note…

A lire également

25déc2021

Équipe pro

venez supporter votre équipe pour trois affiches de rêves réunies en une seule offre ! profitez du pack 3 matchs : MHSC - Lille, MHSC - Nice et MHSC - PSG pour clôturer la saison à domicile !    MHSC - LOSCDate : Weekend du 13 février
Lire la suite

11Jan2021

Équipe pro

Le match MHSC-ESTAC Troyes a été reprogrammé au mercredi 19 janvier 19hCompte tenu des restrictions mises en place concernant la capacité d’accueil dans les stades pour les 3 prochaines semaines (jauge de 5 000 personnes), voici les
Lire la suite

17Jan2022

Féminines

Les féminines reçoivent l'Olympique Lyonnais samedi à 17h à GrammontPour le compte de la 13ème journée de D1 Arkema, les joueuses de Yannick Chandioux reçoivent le leader lyonnais à Grammont. Une affiche de gala à ne pas manquer !Les places sont
Lire la suite