Sofia Jakobsson rallume la lumière | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Sofia Jakobsson rallume la lumière

Dernière buteuse à La Mosson en Ligue des champions féminine, l’attaquante montpelliéraine est l’une des pierres angulaires du retour du MHSC dans cette compétition. Avant d’affronter les Russes de Zvezda 2005 ce soir en 16e de finale, elle livre son sentiment sur cette compétition, le renouveau montpelliérain et bien sûr son prochain retour sur les terrains après une longue blessure au genou.

Lorsqu’elle revoit une photo de ce match, Sofia Jakobsson ne peut s’empêcher de sourire. C’était il y a un peu plus de sept ans le 17 mars 2010. Entrée en cours de jeu sous les couleurs du club suédois d’Umea dans ce 8e de finale retour de la Ligue des champions (0-0 à l’aller), Sofia inscrivait le but du 2-2 à la 90e minute et permettait à son club de se qualifier pour le tour suivant. De son côté, alors qu’il menait 2-0, le MHSC n’avait que ses yeux pour pleurer à l’issue de cette fin de match affreusement mal gérée. « Bien sûr que je m’en souviens, raconte-t-elle. J’arrivais côté droit, il y a eu un renversement de jeu je me suis jetée en taclant pour marquer. C’était un joli but et un moment fort de ma carrière. Je me souviens aussi du stade qui était assez gros par rapport à ce que je connaissais en Suède. » Ce qu’elle ne savait pas encore c’est que cette gamine qui n’avait pas encore 20 ans venait de plonger le stade de la Mosson et le MHSC dans une longue nuit de 7 ans sans coupe d’Europe… mais après une longue reconstruction sous la direction de Jean-Louis Saez, Sofia et ses équipières s’apprêtent à rallumer la lumière européenne dans l’antre pailladine ce soir face aux Russes de Zvezda 2005. « Je suis très heureuse car cela fait très longtemps que nous n’avons pas joué la Ligue des Champions. Disputer cette compétition est le rêve de toute footballeuse, nous avons beaucoup travaillé ensemble pour y arriver et y être aujourd’hui est une grande satisfaction. »

Je n’ai jamais autant eu faim de terrain

Arrivée à l’été 2014, l‘attaquante suédoise a activement participé à ce retour au premier plan des Montpelliéraines. Un come-back qu’elle synthétise ainsi. « C’était l’objectif à mon arrivée. Il y a eu des moments difficiles mais nous y sommes parvenues. Nous avons travaillé sur la durée avec un groupe qui a peu changé au fil des années et qui s’est bien renforcé. C’est important d’avoir gardé cette stabilité. Dans le même temps, nos jeunes joueuses qui ont du talent ont pris 3 ans d’expérience supplémentaires ce qui est énorme. Pour nous, aujourd’hui est un grand jour. »
Un retour du MHSC en Ligue des Champions qui pourrait en cacher un autre, celui de Sofia Jakobsson sur les terrains après sa rupture du ligament croisé du genou en janvier dernier. « J’ai hâte de retrouver les terrains et de faire mon come-back mais je dois être patiente, avoue-t-elle avant de laisser transparaitre une certaine émotion au moment d’évoquer cette blessure. « Je n’avais jamais été blessée sur une longue durée auparavant. En plus c’était dans ce que je considérais comme la meilleure saison de ma carrière. Je marquais beaucoup. L’équipe était en pleine bourre et moi je ne pouvais plus l’aider. J’ai aussi manqué l’Euro avec la Suède. C’était un sentiment très difficile à vivre, certainement le plus dur de ma carrière. »

De la lumière de la buteuse à l’ombre de la blessure, la chute est rude. Heureusement, Sofia a pu compter du soutien, notamment celui de son équipière Morgane Nicoli (photo ci-dessous) à qui elle tient à rendre hommage : « Le hasard a voulu que nous soyons blessées en même temps. Elle avait déjà vécu cette situation par le passé et m’a beaucoup aidé. Je n’aurais pas pu revenir aussi vite sans elle. Nous nous sommes soutenues, motivées… Elle est devenue l’une de mes amis proches, comme une petite sœur pour moi. Le club a aussi été fantastique durant cette période. Je me suis sentie soutenue à chaque instant. Aujourd’hui, je me sens plus forte mentalement qu’avant ma blessure. Je n’ai jamais autant eu faim de terrain. Je vais jouer chaque match comme si c’était le dernier. »

La Russie c’est une autre vie, une autre mentalité. Je suis restée un an et j’ai beaucoup appris

L’histoire ne dit pas si Sofia sera dans le groupe ce soir, mais toutes ces raisons ajoutées au fait qu’elle est la seule joueuse de l'effectif montpelliérain à avoir évolué en championnat russe en faisait le témoin privilégié avant la rencontre de ce soir. « La Russie c’est une autre vie, une autre mentalité. Je suis restée un an et j’ai beaucoup appris. J’y étais bien mais c’était trop différent de ma vie en Suède. J’ai grandi comme joueuse et comme personne, explique-t-elle. Côté foot, cette équipe de Zvevda a sans doute évolué depuis que je l’ai affronté. Ce qui est sûr, c’est qu’on va rencontrer un adversaire de valeur, physiquement bien préparé et qui va mettre de l’intensité dans les duels. Ça va être un match compliqué. »

Un conseil à tes coéquipières Sofia, pour conclure ? « De ne pas avoir peur et de profiter du moment sans se mettre de pression. Jouer la Ligue des Champions est une opportunité fantastique et nous avons un groupe très complet et très compétitif qui est certainement le meilleur depuis mon arrivée au club. Je pense que nous pouvons faire de grandes choses. La clé c’est de profiter de profiter ensemble parce que c’est ensemble que nous y arriverons. » Alors foncez mesdames ! Et rallumons ensemble la lumière européenne.

A lire également

27juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

29juin2022

Équipe pro

Le jeune milieu de terrain (20 ans) a étendu son engagement avec le Montpellier Hérault Sport Club.Le MHSC est heureux d'annoncer la prolongation de contrat de son milieu terrain. Formé au club,  Joris avait été le 3ème plus jeune
Lire la suite

28juin2022

Féminines

Le club montpelliérain annonce ce jour la signature de la joueuse de 24 ansFormée à l’OL où elle est arrivée à l’âge de 9 ans, cette gardienne moderne dotée d’une bonne technique et habile sur les sorties aériennes a choisi le
Lire la suite