Marie-Charlotte Léger : « Aller le plus loin possible » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Marie-Charlotte Léger : « Aller le plus loin possible »

Auteure d’un doublé lors du dernier match de 2017* contre Lille (victoire 4-1 du MHSC), l’attaquante montpelliéraine revient en forme. A l’aube de l'entrée en lice de son équipe en coupe de france ce dimanche contre portet (14h30), elle revient sur son début de saison personnel et celui de son équipe. Toujours avec la même spontanéité

Après les vacances, le retour à la compétition se profile...
Oui. Les vacances se sont bien passées. Il a beaucoup plu dans mon Nord natal, j’ai dû affronter une bonne grippe qui m’a un peu embêtée, mais cela m’a vraiment fait du bien de revoir la famille. C’est le plus important. La reprise a été forcément dure au début, comme toujours, mais sinon, ça a été. Il y a un début et une fin à tout, y compris pour les vacances (sourire). Nous avons repris le chemin des terrains depuis le 29 décembre afin de préparer ce match de Coupe de France du mieux possible.

Justement, comment abordes-tu ce match de Coupe face à Portet (DH)?
Tout le monde connait les spécificités d’un match de Coupe. Même si cette équipe évolue en DH, il va falloir tout donner car on sait que ce ne sera pas un match facile. Ce sera à nous de nous le rendre facile justement en nous donnant les moyens de gagner et en essayant de marquer vite. C’est le genre de match piège où il va nous falloir faire très attention. La Coupe de France reste un objectif important pour nous. J’ai déjà vécu une finale avec Montpellier il y a 2 ans à Grenoble contre Lyon (défaite 2-1) et ce serait bien d’en revivre une autre mais nous n’en sommes pas encore là. A nous de donner le maximum sur chacun des matchs et nous verrons bien où cela nous mènera.

Après un doublé lors du dernier match de 2017 contre Lille*, on imagine que ton moral est forcément bon…
C'est sûr qu'après une victoire comme celle que nous avons obtenue contre Lille (4-1), ça ne peut qu’aller (sourire). À titre personnel, ce doublé m’a fait beaucoup de bien car il me permet de me relancer, mais surtout il nous a mis sur les bons rails vers la victoire, ce qui est important pour l'équipe.

Tu as peu joué en début de saison. Comment l’as-tu vécu ?
Ce sont forcément des moments difficiles à accepter mais dans le foot il faut savoir accepter certaines situations pour mieux rebondir. Tout passe par l'entraînement, il faut continuer à travailler. Même dans ces moments compliqués, mon objectif était de rester moi-même, de jouer mon jeu, de me donner à fond que ce soit en DH soit en D1. C'est bien d'avoir su rebondir, maintenant, il ne faut pas s'arrêter-là et continuer à aller de l’avant

Tu souvent été utilisée comme joker en début de saison (9 matchs disputés toutes compétitions confondues dont deux titularisations / 5 buts). En quoi ce rôle est-il différent ?
Quand tu rentres en cours de jeu, l'équipe adverse a déjà 60 minutes dans les jambes donc, en cela, tu as un petit avantage. Après, tu dois aussi te mettre dans le rythme très rapidement pour être efficace. Je suis footballeuse professionnelle, j'aspire évidemment à être titulaire, mais quand je rentre, je n'ai qu'un objectif : apporter un plus à l'équipe, marquer ou faire marquer.

mon but contre brescia a presqu’agi comme un déclic

Il y a 4 ans tu jouais le maintien avec Metz et cette année tu joues la Ligue des Champions avec Montpellier…
Oui, cela fait vraiment plaisir de jouer la Coupe d’Europe. Ma première entrée en jeu dans cette compétition face à Zvezda à La Mosson a forcément été marquante pour moi. Je suis également rentrée au tour suivant lors du match aller en Italie puis au retour à La Mosson où j'ai eu la chance marquer mon premier but dans cette compétition après un beau une-deux avec Sandie Toletti. C'était un moment fort. Ce but a presqu’agi comme un déclic. À partir de là, je me suis dit que ça allait revenir et j'ai enchaîné par un but contre Soyaux puis un doublé contre Lille la semaine dernière Plus globalement, jouer contre des équipes étrangères, découvrir d'autres manières de jouer, des cultures de foot différentes est très enrichissant. En plus le niveau de cette compétition est très élevé. C’est très intéressant à vivre.

 

Comment vois-tu la suite de la saison ?
De beaux objectifs nous attendent : Il y a le championnat avec l’objectif de décrocher cette 2e place, la Ligue des Champions mais aussi la Coupe de France qui est une compétition importante à jouer. Le fait qu'il y ait 3 compétitions à jouer permet à tout le monde d'être concerné et j'espère que nous irons le plus loin possible dans chacune de ses compétitions.

 

il n'y a plus de match facile en football féminin. Il va falloir s'accrocher

Jouer Chelsea en quart de finale de la Ligue des Champions, ça fait rêver…
Bien sûr que ça fait rêver, rien que pour le nom déjà… Même si c'est chez les filles, ça fait bizarre de voir qu'on va jouer contre un tel club mais après ça reste match. Je pense que c'est une très bonne équipe mais nous n'allons pas là-bas avec la peur mais simplement avec l'objectif de jouer et de faire le meilleur match possible. Une fois sur le terrain, l'objectif est de gagner. C'est la première fois que je vais jouer contre une équipe anglaise en club mais j'ai déjà affronté des sélections anglaises en équipe de France chez les jeunes. Ce sont souvent des équipes au top physiquement, qui sont très fortes dans les duels donc ça ne va pas être un match simple. Quoi qu'il en soit, c'est encore trop tôt pour penser à cette rencontre. Il faudra s’y consacrer uniquement quand le moment sera venu.

Sur un plan personnel, l'équipe de France reste-t-elle un objectif pour toi ?
Bien sûr que c’est un objectif. J'y pense forcément mais cela passe déjà par réaliser de bonnes performances en club et on verra ensuite ce qu’il se passera.

A l’époque des vœux, que peut-on te souhaiter pour conclure ?
La santé d’abord, bonheur et ensuite, sportivement aller le plus loin possible dans les 3 compétitions, que ce soit en championnat, en Coupe de France et en Ligue des Champions. Le tout en marquant quelques buts au passage, ce serait pas mal (sourire).
   

* Les Montpelliéraines devaient initialement terminer l'année par un match à Fleury comptant pour la 11e journée de D1 le 17 décembre dernier, mais celui-ci a été reporté au 21 février prochain.

Hommage à maurice martin

A l'initiative du Président de la FFF Noël Le Graët, toutes les rencontres du weeek-end en Coupe de France féminine seront précédées d'une minute d'applaudissements en l'honneur du Président de la Ligue d'Occitanie, Maurice Martin, décédé le 24 décembre dernier

 

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places dès Lundi pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la
Lire la suite

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite

20sep2020

Équipe pro

Ce dimanche 20 septembre 2020 au stade de La Mosson (15h, 4ème journée Ligue 1 UberEats).
Lire la suite