Keagan Dolly : « En France, le jeu est beaucoup plus rapide » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Keagan Dolly : « En France, le jeu est beaucoup plus rapide »

Arrivé au MHSC en janvier 2017, le milieu offensif sud-africain revient  sur sa première année montpelliéraine et sur son adaptation au football français.

Il y a un an tu arrivais au MHSC. Quel regard portes-tu sur ces premiers mois ?
Ça n’a pas été facile mais je pense que toutes les personnes ici, que ce soit au sein de l’équipe, du staff technique et de l’encadrement, ont tout fait pour que je me sente bien et que je m’adapte au plus vite. Maintenant, pour moi qui viens d’Afrique du Sud et qui ne parlais pas encore français, c’est encore difficile. J’ai eu du temps de jeu dès mon arrivée la saison passée, mais il a fallu que je m’adapte à la façon de jouer ici en championnat de France. Les choses vont de mieux en mieux. Après un début de saison 2017-2018 difficile, je commence à jouer un petit peu plus. Globalement, cela reste une très bonne première année pour moi. J’ai beaucoup appris, j’ai acquis de l’expérience... Je suis très heureux d’être ici et de porter les couleurs du MHSC.

Qu’est-ce qui différencie le plus le foot ici de ce que tu as connu auparavant ?
En France, le football est plus rude, plus osé aussi car chacun joue vraiment pour gagner. C’est plus physique, l’intensité est plus importante. En Afrique du Sud, quand tu as le ballon, tu as le temps de regarder autour de toi, de bien réfléchir où tu vas donner le ballon avant de faire la passe. Tu as plus d’espace, moins de pressing. En France, le jeu est beaucoup plus rapide, tu dois penser plus vite, tu as moins d’espace et moins de temps pour prendre une décision. Tu dois savoir ce que tu vas faire avec le ballon avant même que tu le reçoives. C’est encore une chose à laquelle je dois m’adapter. Lors de chaque match que je joue, j’apprends à gérer ce facteur là pour gagner en expérience et aider l’équipe du mieux que je peux.

Les joueurs de L1 sont aussi réputés pour être grands et très physiques…
Oui mais, vous savez, durant ma carrière j’ai quasiment toujours été le plus petit dans toutes les équipes au sein desquelles j’ai joué donc, pour moi, le physique et la taille n’ont pas vraiment d’importance. L’important se fait dans la technique, dans la vitesse de prise de décision et ça, je sais que je peux y parvenir. 

Venir ici est
le meilleur choix
de ma carrière

Comment trouves-tu la saison de l’équipe ?
Par rapport à la saison dernière, nous avons pas mal progressé. Nous sommes bien classés en championnat, nous sommes allés en demi-finale de la Coupe de la Ligue et en 8e de finale de la Coupe de France… L’équipe défend très bien, nous marquons des buts et nous créons des occasions, donc, c’est à mon sens une belle saison.

Sur un plan plus personnel, quelle est ta position préférentielle sur le terrain ?
En Afrique du Sud, je jouais le plus souvent sur les ailes, principalement côté gauche mais je peux aussi jouer dans une position plus axiale derrière les deux attaquants. J’ai la liberté de faire des différences, de dézoner et d’essayer de créer le plus d’occasions possibles pour les attaquants. C’est ce qui compte le plus.

Comment analyses-tu ta saison personnelle ? 
Il est certain que les six premiers mois de la saison, je n’ai pas autant joué que ce que je l’aurais souhaité. Maintenant, depuis la reprise après la trêve de Noël, je joue un peu plus et je délivre plus de passes décisives. Ce n’est pas suffisant à mon sens car je sais que je dois apporter plus à l’équipe en marquant et en faisant marquer plus de buts, Maintenant, je continue à travailler dur pour progresser, avoir ma chance sur la durée et la saisir.

Quel a été, selon toi, ton meilleur match depuis ton arrivée ?
Je dirai notre premier match de Coupe de France contre Pontarlier. J’ai bien aimé le suivant aussi à domicile contre Lorient. Je me suis bien senti dans ces deux rencontres où j’ai touché pas mal de ballons. Contre Lorient j’ai pu débuter la rencontre et faire une passe décisive. C’était important pour moi.

On te sent de plus en plus à l’aise dans l’équipe…
Chaque match que je joue, je gagne de la confiance et je me sens de mieux en mieux. L’équipe est bien en place, nous n’avons pas peur des grosses équipes, nous faisons notre maximum lors de  chaque rencontre et je pense que nous pouvons réaliser une belle fin de saison.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans la vie en France, hors du foot ?
La culture. J’aime aussi aller au restaurant, découvrir la nourriture française. L’hiver est évidemment plus froid qu’en Afrique du Sud mais le temps est globalement très beau ici. Montpellier est une très jolie ville étudiante avec beaucoup de jeunes qui est très agréable à vivre. Il y a sans doute beaucoup de choses à faire mais je ne suis pas quelqu’un qui sort beaucoup. Je suis assez casanier donc je ne peux pas en dire beaucoup plus à ce sujet-là. Ma petite amie vit ici avec moi et mes 3 chiens. Nous aimons passer du temps ensemble, simplement, notamment le dimanche où tout est fermé. Cela permet de bien se reposer.

avec le soutien du public, nous pouvons aller loin

Quelle est la plus grande différence par rapport à l’Afrique du Sud ?
La langue, évidemment. Je retiens aussi la nourriture et la façon dont les gens vivent. En Afrique du Sud, les gens font les choses très vite. Ici on prend plus le temps de vivre. C’est quelque chose que j’apprécie. Mon plat préféré en France ? Le saumon et les pâtes !

Un mot sur le match de samedi soir contre Guingamp...
Ce n’était pas facile ces dernières semaines car nous jouions des matchs tous les trois jours, du coup, on s’entraînait assez peu pour pouvoir récupérer et être le mieux possible pour les matchs. Aujourd’hui, malgré la déception des éliminations en coupes, nous avons remporté nos deux dernières rencontres de championnat contre Angers et à Metz. C’est désormais sur cet objectif que nous devons nous focaliser en essayant de prendre un maximum de points et nous verrons bien là où cela nous mènera. Contre Guingamp, ce ne sera pas un match facile comme tous ceux qui nous attendent, mais je pense qu’avec le soutien du public, nous pouvons aller loin.

Que peut-on te souhaiter pour la fin de saison ?
Je dirais simplement marquer et faire marquer des buts et que l’équipe remporte le plus de succès possible. Mon souhait c’est vraiment d’apporter un maximum à l’équipe. Je suis certain d’avoir encore de très belles choses à accomplir. Je suis vraiment heureux d’être ici à Montpellier et je pense que c’est le meilleur choix que j’ai fait dans ma carrière de venir ici. Montpellier est un grand club avec une belle équipe et de bons supporters. J’aime vraiment le cadre de vie ici et j’espère que je parlerai beaucoup mieux français très bientôt pour mieux m’exprimer (sourire).

PAS DE MONDIAL AVEC LES BAFANA BAFANA

Joueur cadre de l’équipe nationale d’Afrique du Sud, Keagan Dolly ne participera malheureusement pas à la Coupe du Monde cet été en Russie avec sa sélection. « Je suis évidemment très déçu que l’équipe d’Afrique du Sud n’y participe pas, nous a-t-il expliqué. Le plus frustrant, c’est que nous avons bien débuté notre campagne éliminatoire en battant notamment le Sénégal. On avait juste à battre le Cap-Vert mais nous avons perdu nos deux matchs contre eux ce qui nous a privés de la qualification. C’est vraiment dommage, mais désormais j’espère que nous nous qualifierons pour la prochaine échéance majeure qui est la coupe d’Afrique des nations avec en toile de fond l’idée de nous qualifier pour la prochaine Coupe du Monde dans 4 ans. »

A lire également

18sep2020

Équipe pro

Achetez vos places dès Lundi pour ne pas rater le rendez-vous phare de la saison Parce qu’un derby n’est jamais un match comme un autre, même avec une jauge à 5000 personnes, parce qu’un derby ça se vit au stade et pas à la
Lire la suite

15sep2020

Équipe pro

5 jours après la venue de Lyon, c'est Angers qui débarque à La Mosson ce dimanche (15h)  !Une triple dose de foot en une semaine ? Même pas peur ! On en redemande même. Après Nice et Lyon, c'est donc Angers qui débarque pour le
Lire la suite

20sep2020

Équipe pro

Ce dimanche 20 septembre 2020 au stade de La Mosson (15h, 4ème journée Ligue 1 UberEats).
Lire la suite