Elodie Ramos : « Se lâcher » | MHSC Foot , billetterie Montpellier Hérault, mhsc match, match Montpellier, led publicitaire, panneau publicitaire led

Elodie Ramos : « Se lâcher »

Ce dimanche (15h), les filles du MHSC reçoivent l’Olympique Lyonnais dans le cadre des demi-finales de la Coupe de France. Au club depuis 2001, l’attaquante montpelliéraine Elodie Ramos nous livre son sentiment avant cette rencontre

 

Elo seule.jpgElodie. Après une longue période marquée par les blessures, tu es très régulièrement alignée par ton entraîneur ces dernières semaines…
Oui. Ça va mieux. En ce moment je me sens bien. Petit à petit, je retrouve mon niveau… Pour ce qui est des blessures, elles me laissent un peu tranquille en ce moment. Je touche du bois. Du moment que je ne suis plus handicapée par les pépins physiques ça va...

 

Justement. Peux-tu revenir un peu sur cette période difficile ?
En novembre 2009 lors d’un match contre le PSG à Grammont, j’ai été victime d’une rupture du ligament croisé du genou gauche avec fissure du ménisque. J’ai mis 8 mois avant de refouler les pelouses et 10 pour bien revenir. Après j’ai eu plusieurs pépins dont une déchirure à la cuisse puis l’appendicite et d’autres soucis au genou. Chaque fois je reprenais 6 mois et quand ça allait mieux et que j’avais bien encaissé la préparation, un autre pépin arrivait derrière. C’était dur à vivre car je ne voyais pas le bout du tunnel. Heureusement, depuis octobre dernier, ça semble aller mieux. J’espère que ça va durer.

 

Ramos JUVISY19.jpgComment as-tu vécu cette période ?
Je n’avais jamais été blessée auparavant donc j’ai trouvé ça très long. Il a fallu beaucoup s’accrocher sur le plan mental mais aujourd’hui je reviens assez bien et je retrouve peu à peu le rythme et mes sensations. Ça fait du bien ! Je profite à fond du temps de jeu que l’on me donne et je donne tout pour le club à chaque fois que je suis sur le terrain. J’ai trente ans et j’ai envie de continuer à jouer.

Tu as marqué quelques buts aussi. On imagine que pour une attaquante comme toi, c’est important...
Oui… ça fait plaisir de faire trembler les filets… J’ai fait marquer aussi. Avant j’étais un peu « radine » sur les passes mais là si j’ai une coéquipière mieux placée je lui donne le ballon (rires).

 

Quelle est ton analyse globale de la saison de la section féminine du MHSC ?
Je pense que nous sommes passées à côté de notre saison. Pour preuve, on a fait un nul et 5 défaites face aux autres équipes du top 4 du championnat (Lyon, Juvisy, PSG), après, c’est compliqué de revenir… Aujourd’hui nous sommes 4e alors que l’objectif était d’atteindre les 2 premières places afin de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Il nous reste la Coupe de France et nous allons tout faire pour aller au bout dans cette compétition.

 

Ramos Lyon.jpgA quoi attribues-tu ce déficit dans les gros matchs ?
Je pense qu’on se met trop la pression dans les gros matchs et ça nous empêche de jouer notre jeu… C’est rageant car on a vraiment la qualité pour faire des résultats mais on se met une pression négative. Contre Juvisy dimanche dernier par exemple, nous avons été inexistantes en première période. Aujourd’hui, je crois simplement qu’on doit se lâcher, ne plus se poser de questions et juste penser à jouer !

 

Ce sera la clé selon toi pour battre Lyon cet après-midi à Sussargues en demi-finale de la Coupe de France ?
Contre Lyon, ce sera un match très difficile, c’est évident. Lyon est une équipe forte dans tous les secteurs de jeu avec un banc de touche impressionnant… On sait que ça va être un match compliqué mais je pense que si on n’est pas motivé là, on ne le sera jamais ! Cela fait 3 saisons d’affilées que l’on s’incline en finale de cette Coupe de France (contre le PSG, Saint-Etienne et enfin Lyon l’an passé) et la dernière fois qu’on avait remporté cette compétition (contre Le Mans en 2009), on avait sorti Lyon en demi… On va essayer de réitérer cet exploit. La Coupe de France reste notre seul objectif donc on va tout donner pour remporter ce match de dimanche. Il faudra être à 200%.On sait qu’elles sont plus fortes que nous mais sur un match tout est possible donc il ne faudra rien lâcher du début jusqu’à la fin et surtout jouer notre jeu.

A titre personnel, tu as connu l’époque où Montpellier gagnait tout donc ça doit être frustrant pour toi ?
C’est frustrant car on a un bon effectif mais on n’arrive pas à concrétiser cela sur les gros matchs. Pourtant le groupe a vraiment énormément de qualité. A titre personnel, ça fait 11 ans que je suis au club, c’est ma 2e famille j’aime ce maillot et je ne lâcherai rien même si on ne part pas favorites.

 

A lire également

27juin2022

Supporters

LA CAMPAGNE D'ABONNEMENT DÉBUTERA LE MARDI 28 JUIN sur la billetterie en ligne et au Club House du MHSC à Grammont ! LE CALENDRIER DES ABONNEMENTSA partir du mardi 28 juin 2022 sur la billetterie en ligne du clubau Club House du MHSC à
Lire la suite

29juin2022

Équipe pro

Le jeune milieu de terrain (20 ans) a étendu son engagement avec le Montpellier Hérault Sport Club.Le MHSC est heureux d'annoncer la prolongation de contrat de son milieu terrain. Formé au club,  Joris avait été le 3ème plus jeune
Lire la suite

28juin2022

Féminines

Le club montpelliérain annonce ce jour la signature de la joueuse de 24 ansFormée à l’OL où elle est arrivée à l’âge de 9 ans, cette gardienne moderne dotée d’une bonne technique et habile sur les sorties aériennes a choisi le
Lire la suite